AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 "oopsie" ► ft. hermione


avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1037


MessageSujet: "oopsie" ► ft. hermione   Sam 25 Nov - 21:37

oopsie

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

Par un heureux hasard, j'avais trouvé le moyen d'entrer dans la réserve de la bibliothèque. C'était bien mon délire, ça. Fouiller dans les livres plus flippants les uns que les autres, dans le seul but de me foutre la trouille. J'avais besoin de ça,  de ce frisson. Fourrer mon nez dans des ouvrages glauques emplis de magie noire était le minimum que je pouvais faire. Je savais pertinemment que mon père en gardait en libre accès au manoir, mais je préférais me savoir dans un lieu interdit. C'était bien plus amusant.

Tandis que je parcourais les titres de la section dans laquelle je me trouvais, un bruit se faisait entendre. Ni une ni deux, je me plongeais dans l'obscurité en éteignant ma baguette. Bordel. C'était bien ma veine. Je ne respirais plus, de peur de me faire repérer. Les pas provenaient de l'autre côté de la pièce. Cela me laissait de la marge pour me cacher. Une armoire derrière moi, entrouverte. Cela ferait amplement l'affaire. Je me glissais à l'intérieur en priant pour que la porte ne grince pas. Miracle. J'étais aussi agile qu'un Hobbit. Ce n'était qu'après un moment à tendre l'oreille que le son d'un trousseau de clées se faisait entendre. Quelqu'un était en train de fermer les grilles de la réserve. Moi dedans.

— Et merde. je laissais échapper dans un murmure.


made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 73


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Lun 27 Nov - 16:16

oopsie
Lex&Mione
Il devait y avoir une explication. J'avais beau chercher dans tous les ouvrages à ma disposition à la bibliothèque, rien n'y faisait. Je voulais que mon devoir d'Histoire de la Magie soit excellent, seul soucis, j'avais poussé mes recherches trop loin et plutôt que de faire demi-tour devant l'inconnu qui m'empêchait de cloturer mon parchemin, j'avais pris la decision d'aller fouiller du côté de la reserve. Je tentais de me persuader qu'il ne s'agissait pas réellement d'enfreindre le règlement, puisqu'il s'agissait de s'instruire. Et au nom du savoir, on pouvait s'acquitter de beaucoup de faute. C'est ainsi que je m'étais retrouvée, ce soir là, dans la reserve de l'école. Sur la pointe des pieds, avec pour seule lumière la pointe de ma baguette, je tentais d'ôter la poussière collée à tous ces vieux bouquins pour en lire les titres. La tâche s'avérait bien plus compliquée que prévu.

Mais ce ne fut pas mon seul soucis ce soir là, puisque perché sur la pointe de mes orteils, j'entendais un bruit étrange, assez proche. Je me pétrifiais un instant, arretant même de respirer. Il ne m'avais pas fallut beaucoup de temps pour réaliser que des clés venaient de clore la reserve. Enfermée. Bizarrement, j'eu comme un sursaut d'exitation, j'allais passer la nuit avec tous les trésors de Poudlard, sans que personne ne le sache jamais. Tandis que je m'imaginais passer une nuit entière à lire des livres interdits, je réalisai que non, ce n'était pas une bonne nouvelle. D'autant plus qu'il faisait plutôt froid là-dedans.

J'en étais d'autant plus persuadée par la suite. De fait, j'avais toute la nuit pour finir mon devoir d'HDLM, alors pourquoi pas lire quelques ouvrages sur la magie noire. Quitte à se procurer quelques sensations fortes, autant choisir lesquelles. Sauf que ce soir là, je n'avais pas eu réellement le choix, puisqu'en ouvrant au hasard un des placards de la section la plus interdite de la réserve je tombais nez à nez avec la personne que je tentais d'éviter deux fois plus que Ron : Alexis Rosier.

« Ah !! »


Mon coeur loupa un battement à sa vue, c'était bien la dernière personne que je m'attendais à voir dans une armoire de la reserve. J'espérais cependant que mon cri n'avait pas été entendu par quelqu'un, car si je ne conaissais pas la sanction exacte que nous coutait notre présence ici, je me doutais qu'elle n'était pas bonne à savoir.

« Tu es bien la dernière personne que je m'attendais à trouver ici. »


Lui annonçais-je en chuchotant, toujours chamboulée par ma découverte des plus inattendues. La nuit s'annonçait beaucoup plus tendue, d'un coup.
(c) sweet.lips

_________________

       
Hermione Granger

Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1037


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Mer 29 Nov - 19:53

oopsie

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

Quelques secondes après la fermeture des portes, d'autres petits bruits se faisaient entendre. Plus légers, cette fois. Les pas semblaient se rapprocher dangereusement de mon placard. J'étais cuite. C'était la fin des haricots. Quelqu'un allait me trouver, et la sanction serait terrible. Quoi que, faire perdre des points à ma maison ou me retrouver en retenue ne m'effrayait pas tant que ça. Je m'inquiétais surtout à l'idée de devoir justifier ma présence ici à un professeur. Ils allaient probablement s'imaginer des scénarios pas possibles. Meh. A l’affût, je tendais l'oreille. Plus aucun son n'émanait de l'extérieur. Puis soudain, la porte s'ouvrait. ARRÊT CARDIAQUE DE L'EXTREME. Bordel de merde. Les pulsations de mon coeur battaient tout les records. Ce n'était qu'en apercevant Hermione Granger qu'un soupçon de soulagement s'insinuait en moi. Une main sur la poitrine, je tentais tant bien que mal de retrouver une respiration normale.

— Tu es bien la dernière personne que je m'attendais à trouver ici.
— Et pourtant, je passe énormément de temps dans les armoires sombres des bibliothèques. Humour malvenu. Le rush d'adrénaline me rendait particulièrement awkward. Après avoir soufflé un bon coup, je reprenais plus posément, à voix basse. Aussi étrange que ça puisse être, j'suis contente de tomber sur toi.

Il y a tout un tas de personnes que j'aurais préféré voir à la place de Granger. Vraiment, la liste était longue. Mais, il fallait bien avouer : c'était bien mieux que de me trouver face à Rusard, ou un professeur. Ou Drago. Je ne saurais dire pourquoi, mais j'aurais détester que Drago me trouve là. Le ridicule de la situation s'accordait parfaitement à la présence de la Gryffondor. Après tout, quoi de mieux que de me trouver enfermée en compagnie de "ma meilleure ennemie".

— Bordel. Je sortais de mon amoire, plus ou moins remise de mes émotions. On se fait un marathon-lecture magie noire, ou bien on tente de sortir à coup d'Alohomora? L'un comme l'autre m'allait. Je ne me sentais pas particulièrement à l'aise en présence de Granger. Elle me rappelait pas mal de choses que je tentais d'oublier. Et inversement, probablement. Mais je ne la détestais pas pour autant. C'est pourquoi, il m'était aisé d'agir normalement, au moins en apparence.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 73


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Mar 16 Jan - 17:46

    C'était un véritable comble. De A à Z. La scène était surréaliste. D'une, parce que moi, Hermione Granger, j'enfreignais le règlement de l'école pour me retrouver dans la réserve en plein milieu de la nuit. De deux, par la présence d'Alexis Rosier cachée dans un placard. Nous n'avions toutes les deux rien à faire ici, mais comme le hasard était drôlement cynique, il avait fallu que nous ayons la même idée, le même soir. Ironie quand tu nous tiens. Les yeux plantés dans les siens, après un court instant de flottement ayant précédé mon cri de stupeur, Rosier s'adressa à moi, répondant à ma remarque. Comment ça, elle était contente de tomber sur moi ? Autant dire que ce n'était pas réellement réciproque. Pourtant, j'imaginais souvent une confrontation entre elle et moi, je nous voyais en pleine dispute et moi menant le débat. Je tentai vainement, à travers mes rêveries, de redorer mon blason. En fait, j'avais tellement ressassé notre triangle amoureux que j'avais fini par forger une image d'elle dans mon esprit. En réalité, je ne connaissais rien d'elle et cette dernière réplique me rappelait qu'elle était avant tout imprévisible.

    « Je ne sais pas si j'en dirais autant. »

    Me contentai-je de répondre dans un pseudo-soupir. Je ne voulais pas l'affronter directement mais je n'était pas non plus parvenue à lui adresser une réponse courtoise. Chacun de ses regards me rappelaient Ron, elle était la preuve vivante de cet amour non réciproque. Je me reculai de quelques pas pour la laisser sortir de son placard, entre nous, ça ne m'aurait pas dérangé qu'elle y reste coincée. Elle jurai, je soupirai. La soirée s'annonçait longue. Étrangement cependant, elle semblait plus avenante que moi et proposa même un planning pour la nuit. Après une courte réflexion, je mis ma rancoeur de côté, de toute évidence, elle faisait un effort en parlant normalement, j'allais tenter de faire de même.

    « Je doute qu'Alohomora fonctionne sur cette porte. Il y a beaucoup de livre dangereux ici, ça m'étonnerait que cet endroit soit protégé par un sort aussi simple. »

    J'étais si mal à l'aise que mon côté miss-je-sais-tout prenait le dessus. En vérité, je voulais montrer à Rosier que j'étais autre chose que ça, certains me trouvaient même cool. Ils étaient peu nombreux, certes, mais je savais que je pouvais l'être.

    «J'avais prévu de feuilleter quelques bouquins de magie noire. »

    Je n'étais pas crédible et pourtant, c'était la vérité.

    « C'est pour mon devoir d'Histoire de la Magie.. Je ne compte pas m'en imprégner à des fins personnelles bien sur. »

    J'avais l'impression de parler comme une psychopathe.

    «Tu n'as rien lu sur l'histoire des Inferi et comment Grindelwald a pu les convoquer ? »

_________________

       
Hermione Granger

Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1037


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Lun 19 Mar - 3:13

oopsie

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

— J'avais prévu de feuilleter quelques bouquins de magie noire. Je la regardais, incrédule. Il n'y avait pas 36000 raisons pour expliquer sa présence ici, remarque. Miss Granger était-elle passée du côté obscur de la force? Et bien non. Avant même d'avoir le temps d'imaginer quelques petits scénarios rigolos de "Dark Granger", elle me balançait l'excuse du devoir. Evidemment.

— Evidemment. J'arborais un petit air suspicieux, juste pour l'emmerder. Il était clair qu'elle n'avait rien à se reprocher, c'était Mme Parfaite. Zéro défauts. Chiant à mourir. J'aurais adoré lui découvrir une facette un peu plus sombre. Du genre, la nana qui fait des recherches sur comment torturer l'ex de son crush et regagner son amour. Oh, wait. Nope, ce serait pas bon pour moi. Quoi que toujours plus distrayant qu'un foutu "c'est pour un devoir". Meh.

— Tu n'as rien lu sur l'histoire des Inferi et comment Grindelwald a pu les convoquer ?
— Ça nécessite plusieurs sortilèges. Y avait aussi un truc, à propos de pierre de résurrection. Peut-être. Je haussais les épaules. Rien à carrer des inferis. Je me surprenais pourtant à savoir quelques petits trucs sur le sujet. Bordel. J'étais bien la fille de mon père. Bouquins sur le sujet par là-bas, je crois. D'un signe de tête, je lui désignais la rangée de livres du fond. J'aimais bien tout ce qui touchait à Grindelwald. Je n'étais pas spécialement passionnée, et encore moins une adoratrice. Cependant, son histoire m'intriguait toujours.

De mon côté, je continuais à farfouiller, piocher des livres au hasard pour à peine les survoler. C'était peut-être nerveux. Finalement, je ne savais pas quoi lui dire,à Granger. Était-je sensé amener Ronald sur le tapis, ou bien? Nan. Mauvaise idée. Nous avions un semblant de paix pour l'instant. Autant ne pas tout foutre en l'air. Et puis, Ronald n'avait pas à être notre seul sujet de conversation. Nous avions certainement d'autre choses en commun. Ou pas, d'ailleurs. Après tout. Elle ne joue pas au quidditch, viens d'une famille moldue, fait de ses études une priorité... Ouais. Rien en commun. Je tentais tout de même d'établir le contact. Vaguement.

— Et sinon...ça va toi? Oh. C'était super nul ça. J'étais une grosse merde lorsqu'il s'agissait de "small talk". Pire encore, je me souciais réellement de sa réponse. J'avais cru remarquer qu'elle ne pétait pas forcément la forme, ces derniers temps. Enfin. Qu'est-ce que j'en avais à foutre hein. Nous n'étions pas amies, loin de là.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 73


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Jeu 13 Sep - 14:08




  • Ma question n'avait pas l'air de l'étonner, j'avais même cru voir une forme d'indifférence dans son regard. Les Serpentard sont vraiment spéciaux. Un instant, j'imaginais leurs discussions dans la salle commune. Est-ce que parler de magie noire était si banal que ça pour eux ? Je me rassurai quelque peu en me disant qu'il s'agissait du cas unique Alexis Rosier et qu'elle ne reflétait peut-être pas l'ensemble de sa communauté vert émeraude.

    Après m'avoir accordé quelques informations sur le sujet, elle m'indiquait d'un signe de tête la rangée de bouquins concernée. Je la gratifiai d'un mince sourire. Même si j'appréciai son aide, j'avais toujours un peu de mal à accepter d'avoir un savoir inférieur à celui de mon interlocuteur. Cela peut sembler très prétentieux, je le sais. Pourtant, c'est plutôt une histoire de confiance. Un silence s'installait entre nous deux, laissant tomber lourdement l'ambiance pesante de la réserve. J'avais envie de lui parler, de lui poser des milliers de questions. Toujours le même sujet qui se baladait au fond de mon crâne, comme une musique désagréable qu'on ne peut s'enlever de la tête. Je sentais les premiers mots au bord de mes lèvres, il me manquait seulement l'once de courage qui allait me permettre d'oser la première question.

    Fort heureusement, c'est Alexis qui brisa le silence avant moi. Ca va moi ? Pardon ? J'avais presque l'impression de sentir de la sincérité dans cette simple phrase. Je n'ai pas pu m'empêcher de froncer les sourcils suite à ses paroles. D'une part à cause de la surprise, de l'autre parce que je doutais que la réponse l’intéresse réellement.

    « Je vais bien.. » ajoutai-je sans plus de conviction. « merci. »Je restai tellement bloquée sur cette question que j'en oubliais presque la politesse. « Et toi ? » Ajoutais-je timidement.

    Etions nous en train d'avoir une conversation.. normale ? Impossible. En fait j'étais beaucoup trop gênée par mon « et toi ? ». Il n'y avait rien de spontanée et c'était exactement comme si je lui avais dit « et toi ? Oui je te le dis parce que je suis obligée mais la réponse ne m’intéresse pas du tout, ne vois ici qu'un semblant de politesse ». Pourtant, j'aurais préféré qu'il veuille dire : « Et toi ? Je je te le demande parce que tu viens de me le demander et je ne sais pas trop quoi te dire d'autre. ». Mais de toute évidence, je m'étais royalement plantée dans les intonations. Je tentai alors de rattraper le coup tant bien que mal, tout en attrapant au hasard un des bouquins qu'elle venait de m'indiquer.

    « Je ne t'ai même pas demandé ce que tu faisais cachée dans ton armoire ? Tu fuis déjà Ronald ? »

    Oh mon dieu. Pourquoi j'avais dit ça ? Oui, je mourrai d'envie de lui parler de Ron, mais pas de cette façon. La jalousie ne m'allait vraiment pas, je me comportai comme une véritable imbécile. J'aurais certainement dû réfléchir avant de parler, ça m'apprendra. Pour rattraper la situation, je laissai s'échapper un petit rire, comme si je venais de faire une bonne blague.

_________________

       
Hermione Granger

Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1037


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Mar 25 Sep - 18:30

oopsie

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


"Et toi?", qu'elle me demandait. Son ton incertain laissait entendre de la politesse forcée. Elle était mal à l'aise, ça crevait les yeux. J'avais cette étrange capacité à gêner, déranger les gens, parfois. A contrario, je pouvais aussi les mettre à l'aise jusqu'au point de me confier leurs plus noirs secrets, sans la moindre hésitation. Hermione Granger faisait sans aucun doute possible partie de la première catégorie. Je riais légèrement avant de répondre.

— Te sens pas obligé de retourner la question, si la réponse ne t’intéresse pas. Il n'y avait aucune agressivité, ou jugement, dans ma voix. J'exposais simplement les faits : la politesse n'avait parfois aucun intérêt.

— Je ne t'ai même pas demandé ce que tu faisais cachée dans ton armoire ? Tu fuis déjà Ronald ? Ah. Voilà qu'elle l'amenait d'elle même sur le tapis. Bordel, j'étais pas prête. Pas prête du tout. Je n'avais pas envie de dire quoi que ce soit qui puisse la blesser, et d'un autre côté, je ne pouvais pas non plus éviter le sujet et la laisser penser que je n'en avais rien à faire. Même maintenant, j'avais parfois l'impression d'être le second choix de Ronald. Le lot de consolation. Comme si notre relation ne tenait qu'à un fil, risquant de se briser à chaque instant à cause de Granger. Ouais. Ma seule crainte était qu'il me laisse tomber pour elle. Je craignais de n'être qu'une passade avant qu'il retourne vers Hermione.

— Ce serait plutôt à lui de fuir, j'ai un peu de mal à m'en décoller. Sourire gêné. C'était vraiment pourri d'avouer ce genre de choses à sa rivale. Ce genre de choses pourtant si vraies. Depuis que l'on avait recommencer à "se voir", j'avais l'impression de compenser pour toutes ses années à regretter. Je n'en étais pas au stade "Lavande Brown", fort heureusement. Nous restions discrets en public. En partie parce que nous n'étions pas officiellement ensemble. Même pas tout à fait ensemble du tout, en fait. Cela ressemblait presque à une période d'essais. Un accord tacite où nous nous accordions d'être "plus qu'amis", mais pas tout à fait un couple. A croire que l'on n'osait pas se risquer à plus de déception. Je me cachais de Rusard, en fait. Ou qui que ce soit qui nous a enfermé ici.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 73


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Mar 8 Jan - 20:44

    A ma grande surprise, son visage se vida de toute consistance face à ma question. Cet instant ne dura qu'une seconde, mais j'étais persuadée d'avoir lu une pointe de malaise dans ses yeux, de crainte dans son regard. Alors, comme ça, tout n'était peut être pas si rose entre eux. Je m'en voulais de me réjouir de cela, mais c'était comme une force extérieure et pour la première fois depuis longtemps, ma jalousie s'estompa. Malheureusement, cet instant de répit fût de courte durée, puisqu'une poignée de seconde plus tard, elle mit des mots sur sa pensée et finalement, j'étais plutôt loin du compte. Une fois de plus.

    A lui de fuir ? Par Merlin, Ronald avait un succès auprès des femmes que je ne comprenais pas. Comment faisait-il pour nous rendre toute plus accros les unes que les autres ?

    Bizarrement, les paroles d'Alexis ne me blessèrent pas, je sentais qu'elle ne disait pas ça par pure provocation et son ton indiquait plus l'insécurité que la fierté. Alors je me contentai de fixer le sol, attendant la fin de sa phrase et j'étais presque surprise de ne pas ressentir une pointe au cœur. Est-ce que je commençais à moins la détester ? Sûrement pas. Mais peut -être que je commençais au moins à accepter.

    En attendant, je ne savais pas quoi lui répondre, alors j'espérai qu'elle vienne rompre ce silence pesant en répondant à ma première question. Elle avait sûrement du lire dans mes pensées, car à peine avais-je écarté cette idée qu'elle brisa la glace une nouvelle fois. M'informant de la réelle cause de sa cachette improbable. J’acquiesçai devant sa réponse poliment.

    « Bon, et bien maintenant j'imagine qu'il nous suffit d'attendre. »


    Ma remarque eut le don de rendre l'air encore plus lourd qu'il ne l'était déjà. Je priai presque pour que Rusard revienne et nous sorte de là, quitte à passer le reste de ma scolarité en retenue. Après tout, il etait possible de réviser correctement lorsque les professeurs ne décidaient pas de nous faire accomplir des tâches stupides. Mais en attendant, il allait bien falloir que nous nous occupions et de toute évidence, la discussion n'était pas notre point fort.

    « On pourrait peut-être faire un jeu? »

    Je me demandai un instant si c'était bien moi qui avait posé cette question.

    « Un « je n'ai jamais »? C'est un jeu moldu..Il faut de l'alcool normalement mais on peut très bien remplacer le fait de boire par un gage.. il suffit de dire quelque chose que l'on a jamais fait et si l'autre personne l'a fait, elle a perdu. Par exemple si je dis : Je n'ai jamais manger de chocolat et que toi, en revanche, tu en as déjà mangé, tu as perdu. Et en temps normal, tu bois. Mais là, on a pas d'alcool. Et c'est sûrement pas plus mal..»

    Même dans ma façon d'expliquer un jeu, j'étais énervante. Il n'y avait rien à faire.

_________________

       
Hermione Granger

Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1037


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Mar 8 Jan - 23:43

oopsie

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


— On pourrait peut-être faire un jeu?

Surprise, j'arquais un sourcil. Était-ce bel et bien Hermione Granger, Miss-je-sais-tout-mais-je-ne-connais-pas-le-fun, qui venait de proposer de faire un jeu, plutôt que d’éplucher tout les bouquins de la reserve? Je devais peut-être lui signifier qu'il n'y avait pas de Scrabble ou autre Trivial Poursuite dans la pièce. Finalement, les mots magiques franchissaient ses lèvres : "Je n'ai jamais". Attend, quoi? J'avais bien entendu. Alors qu'elle s'expliquait, je lui lançais un regard, l'air de dire "You go guuuurl.". Si Granger connaissait un jeu pareil, tout espoirs n'étaient peut-être pas perdus pour sa personne. Mais. Cela signifiait-il qu'elle n'était pas aussi ennuyeuse que j'aimais le penser? J'en avais mal à l'ego. Elle avait déjà assez de qualités comme ça, non? Pourquoi faudrait-il, en plus, qu'elle soit marrante? Bordel.

Elle soulignait un fait important : nous n'avions pas d'alcool. "Et c'est sûrement pas plus mal.", disait-elle. En temps normal, j'aurais contredis quiconque affirmant une chose pareil. Mais là... Le souvenir de la soirée sur la salle sur demande était toujours bien trop net à mon goût pour boire de nouveau en présence de Granger. Nope. Plus jamais. Gage ce serait. Hors de question, cependant, d'enlever mes vêtements.

— J'écume assez les fonds de bouteilles avec des nés-moldus pour savoir ce qu'est un je n'ai jamais. Petit sourire. Je ne remercierais jamais assez Jessie pour m'avoir apprit tant de choses utiles. Pour le gage. Chaque fois que l'une d'entre nous perd... Elle doit donner un adjectif qui, selon elle, caractérise l'autre. Mais qu'on soit d'accord, "pétasse" n'est pas un adjectif valable. Je riais un peu, bien qu'à moitié sérieuse. Après tout. C'était maintenant ou jamais, si on devait se foutre sur la gueule.

J'ouvrais le placard dans lequel je m'étais caché précédemment, en tirant ce qui ressemblait à une couverture. Il s'agissait en fait de vieux rideaux bouffés par les doxys, mais cela importait peu. Je les balançais sur le sol, avant de nous improviser un mini-matelas sur le sol. Je n'aimais pas les chaises. Le sol était souviens bien plus confortable. Je m'y installais donc, tapotant sur la place face à moi afin de convier la Gryffondor à me rejoindre. Let's the game begins.

— Je n'ai jamais conduis de voiture. J'étais seulement monter dedans, quelques fois. Siège passager. Rien que ça me faisait flipper, alors conduire cet engin moldu, certainement pas. J'avais entendu dire qu'il y avait la masse d'accident horribles avec ces trucs là. Je préférais de loin la poudre de cheminette ou autre porte loin.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 73


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Jeu 10 Jan - 22:32

    Oh, étonnant. Je savais qu'Alexis était amie avec des nés-moldus, comme cet imbécile de Jessie, par exemple. Mais je ne l'aurais tout de même pas imaginé faire des jeux moldus.. Je venais de lui expliquer la règle d'un jeu qu'elle devait sûrement connaître mieux que moi. Pour tout dire, le seul « je n'ai jamais » que j'avais fait, c'était avec Ginny, dans les dortoirs.. Inutile de préciser que nous n'avions pas d'alcool non plus. Il s'agissait aussi, ce soir-là, de passer le temps.

    L'idée de donner un adjectif pour qualifier l'autre me paru aussi incongru que celle de faire un jeu d'alcool sans alcool avec elle dans la réserve de la bibliothèque en pleine nuit. Donc j'acceptai, d'un hochement de tête.

    « C'est d'accord. »


    Mon ton était assez solennel, j'avais encore du mal à être complètement naturelle avec elle. Mais qui sait, peut-être que ce jeu saura détendre l'atmosphère. Statique, je la regardai sortir du placard des vieux rideaux infestés, elle les balança avec nonchalance sur le sol et m'invita à les rejoindre dans ce coin salon improvisé. Je m’asseyais face à elle, en tailleur, les mains jointes et le dos droit. Attendant la première question. Si j'avais conduis une voiture ?

    « Enfin, bien sur que je n'ai jamais. En Angleterre, il faut avoir le permis pour ça, la loi moldue stipule de passer un examen théorique et aussi de prendre des leçons. Si bien que même si nous sommes autorisés à conduire à 17 ans, il est très difficile d'obtenir un permis avant 18 ans. Où alors il faut si prendre bien avant, en demandant de l'aide à ses proches, en révisant pour l'examen bien avant et faire en sorte de le passer au plus vite. Mais pour des nés-moldus, il est compliqué d'apprendre à conduire tout en étant à Poudlard, et de toute manière, la voiture est un moyen de locomotion incertain et parfois trop dangereux, sans compter les nombreux... »


    Je réalisai que je partais dans une tirade interminable pour une simple question anodine.

    « Et je parle beaucoup trop.. je résume simplement par un : je n'ai jamais. Ce qui veux dire que j'ai gagné. J'échappe au gage. »

    Je ne pu réprimer un sourire, bien qu'il fût presque surréaliste compte tenu du malaise que j'avais instauré quelques minutes auparavant.

    « C'est mon tour, du coup. »

    Je me raclai la gorge, comme si  je m'apprêtai à faire un beau discours. En réalité, il était très facile pour moi de trouver un je n'ai jamais qu'Alexis avait forcément fait. Mais je me sentais comme dans l'obligation de faire semblant de chercher.

    « Je n'ai jamais consommé de drogue. »

    Après cette affirmation, je me redressai sur moi-même, attendant sa réponse.

_________________

       
Hermione Granger

Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1037


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Ven 11 Jan - 0:35

oopsie

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

Elle n'avait jamais. Hermione Granger n'avait jamais conduit de voiture, bien que cela impliquait, selon elle, de participer à un examen? Damn. Moi qui pensais qu'elle s'était lancé le défis d'avoir des notes parfaites à chaque tests que le monde ait crée. Déçue de perdre mais, n'en montrant rien, je l'écoutais monologuer sans l'interrompre. A vrai dire, je me demandais à quel moment Granger s'interromprait d'elle même. Ce moment arrivait. J'acquiesçais simplement à sa remarque, "Je parle beaucoup trop".

—  Je n'ai jamais consommé de drogue.

Essayait-elle de me piéger avec des "je n'ai jamais" potentiellement simples ? A tout les coups, ses à priori sur moi la poussait à poser cette question. Bah oui. Alexis Rosier la débauchée, pote avec un junkie, toujours la première à organiser des soirées. Normal. Sauf que non. Je m'étais toujours refusée à toucher à toutes ses merdes qui se piquent, fument, ou se sniffent. Boire me suffisait amplement.  

— Je n'ai jamais. Alcool uniquement. Beaucoup d'alcool, cependant. Je ne la quittais pas des yeux, observant sa réaction. Moi aussi, j'avais gagné. Et je comptais bien gagner à nouveau.  Je n'ai jamais été romantiquement impliquée avec une célébrité. A mon plus grand regret. Ce n'était peut-être pas totalement juste de ma part de poser cette question. Après tout, tout le monde savait que Granger et Victor Krum étaient sortis ensemble. Mais je me foutais pas mal de ce qui était juste ou non, du moment que je gagnais mon point. Les serpentards et leur ego. Nous étions tous de très mauvais joueurs. Sans déconner. Je m'étais interdite de participer aux jeux de société ou autres "défis amicaux" tant je réagissais mal. Fort heureusement, un "je n'ai jamais" n'avait pas autant d'implication et facteurs de stress qu'un jeu de bavboules.



made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 73


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Hier à 12:25

    Et voilà Hermione, tes préjugés, une fois de plus, te pousse à des conclusions hatives. Plus je parlais à cette fille, plus la complexité de sa personnalité me sautait au visage. Il n'y avait jamais rien de certain avec elle finalement. Famille de Sang-Pur, Serpentard, populaire, fêtarde, je n'avais auparvant que ces éléments là. Il était facile de créer un profil prédéfini pour elle. Cependant, elle ne cessait de me surprendre. Je finissais presque par comprendre comment Ronald avait fini par tomber amoureux d'elle. Au moins, elle buvait. Beaucoup, apparemment, au moins une chose que j'avais bien compris.Mais ça ne suffisait pas à m'accorder une victoire. Un partout, de toute évidence.

    Impliquée avec une célébrité ? Non..oh. si. Victor.. Ce satané Krum. Elle jouait sur les mots. Impliquée, oui. On m'avait prêté toutes sortes de relation avec lui au cours de notre quatrième année. Mais il n'y avait que très peu de vérité. Pour tout dire, il se contentait de me regarder étudier à la bibliothèque. Ou alors il m'écoutait parler avec des yeux ronds. Comme une sorte d'extra-terrestre. Il était gentil. Mais rien à voir avec Ron. Enfin bref, j'avais perdu, de toute évidence.  J'affichais un air contrarié, j'aurais dû, mois aussi, cibler les questions en fonction de ce que je savais.

    « J'ai. »

    Contrariée jusqu'à l'os. Ça devait sauter aux yeux.

    « Mais pour ma défense, la plupart des allégations portées à mon sujet à ce moment là étaient fausses. » Ajoutais-je en haussant les sourcils. Je n'avais jamais été de celles qui alimentaient les rumeurs et encore mois de celles qui en faisaient les sujets. Bizarrement, ces souvenirs appartenaient presque à un autre monde.

    « Donc j'ai perdu. » avouais-je à demi-mot seulement. Il fallait que je trouve un adjectif..Dommage que le mot Pétasse soit interdit.. « je dirais que tu es.. Incompréhensible. »

    Je n'allais pas lui faire un compliment, mais je n'avais aucunement l'envie de l'insulter non plus. Ce n'était pas mon genre. Et nos différents de côté, elle n'était pas si horrible. Incompréhensible, c'était l'adjectif qui, selon moi, correspondait le mieux à tout ce que j'avais pu ressentir à son égard ce soir. A commencer par sa présence dans la réserve ce soir. Mais il n'y avait pas que ces événements récents. Il y avait aussi la publication de son article sur les nés-moldus qui me paraissait complètement en marge de ce que je pensais d'elle. On la savait promise à un Serpentard Sang-Pur et elle préférait s'enticher d'un Weasley un peu bêta. Incompréhensible, ça lui allait comme un gant.

    « Je n'ai jamais..je n'ai jamais fait l'amour. »

    Je voulais gagner au moins un point. Alors s'il fallait y laisser un petit bout de ridicule, pas de problème.

_________________

       
Hermione Granger

Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1037


MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   Hier à 21:47

oopsie

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

—  Je dirais que tu es.. Incompréhensible. Spontanément, j'éclatais de rire. A croire qu'elle m'avait cernée. Je ne me comprenais parfois pas moi-même. Les gens étaient parfois difficile à comprendre, lorsqu'ils ne rentraient pas entièrement dans des cases stéréotypées.
— Je vais prendre ça comme un compliment Granger. Merci. Après tout, "incompréhensible" pouvait bien être synonyme de "complexe". Celui de tordue et étrange, aussi. Meh. En tout les cas, cela me plaisait de semer le chaos dans ses certitudes.

—   Je n'ai jamais..je n'ai jamais fait l'amour.
— J'ai. Du tac au tac. J'avais répondu sans une seconde d'hésitation. Pas besoin de fouiller bien loin dans ma mémoire pour savoir que j'avais. Un sourire presque imperceptible se dessinait du coin de mes lèvres tandis que je repensais à la façon dont Ronald et moi nous étions retrouvés. C'était bien l'une des rares personnes au monde avec qui j'appréciais de coucher, n'ayant jamais été fan de l'acte sexuel en soit. Peut-être que cela s'améliorait en grandissant, qui sait. Mais attendez une minute. Granger venait d'avouer être vierge. Non pas que ce soit réellement surprenant, non. Simplement, j'avais eu éspoir qu'elle me surprenne un peu plus. Enfin. Elle attendait certainement "le bon". Argh. Pincement au coeur. "Le bon" était peut-être de Ronald pour elle. Brodel de merde. Je secouais un peu la tête pour chasser ces sombres pensées, et reprendre le jeu. Obstinée. Dans le sens "déterminée", mais le mot "obstinée" te vas mieux. C'était mon adjectif. Je n'avais jamais observé la gryffondor abandonner dans quelque domaine que ce soit. Elle battait d'ailleurs les records de main levée, particulièrement dans les cours de potion. Puis, elle devait se donner un mal fou pour apprendre tout ces trucs et lire tout ces livres. Son statut de rabat-joie bien connu lui valait cependant l'appelation "Obstinée" plutôt que determiné. L'un empêchant pas l'autre. Je n'ai jamais eu de D à un examen. Dédicace à mon dernier examen d'histoire de la magie.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "oopsie" ► ft. hermione   

Revenir en haut Aller en bas
 

"oopsie" ► ft. hermione

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hermione Granger ( terminée)
» Journal de Hermione Blake
» Hermione J.Granger [termine]
» La défense des elfes, c'est important [PV Ron et Hermione]
» Hermione Granger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Poudlard :: Le Quatrième Etage :: La Bibliothèque-