AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Hermione φ je ne propose ou n'impose pas, je suggère fortement


avatar
Messages : 61


MessageSujet: Hermione φ je ne propose ou n'impose pas, je suggère fortement   Mar 8 Jan - 22:39

Juste une idée...Hermione Granger & Pablo Knight
Très franchement, je n'étais pas mécontent de moi-même. Pas que le contraire m'était habituel, mais cette fois, je doublais le plaisir. Non content d'avoir enfreint une nouvelle fois les règles, d'avoir rendu Ronald Weasley malade par ma seule présence et de m'être dégotée une heure de retenue dont il ne voudrait pas s'occuper, j'atteignais ma cible secrète.

Ce n'est un secret pour personne chez les vert et argent. Je passe rarement mes nuits à dormir et avant que l'un d'entre vous aille me faire une réputation que j'ai déjà - et qui est totalement fausse, je n'accorde pas d'attention à assez de nanas pour en ramener assez tous les soirs ; je passe mon temps à travailler et recoller les morceaux de mon cerveau qui sont restées dans le passé. Un travail long, très souvent douloureux car au prix de nombreux cauchemars et de cernes occasionnels. Quand les murs du dortoir ne savaient plus me tenir ou que ma mauvaise humeur risquait de balancer du profil de nuisance dangereuse à celui de tueur en série, je décidais de sortir tout bonnement de mon dortoir sans faire le moindre effort pour me cacher.
Tant pis si Rogue était au coin du couloir, tant mieux si c'était un des petits préfets facile à expédier à l'autre bout du château et encore mieux si personne ne se trouvait sur mon chemin tout court. Et non, je n'ai encore jamais envoyé un préfet à l'autre bout du château. Un élève, oui mais pas un préfet quand même. J'ai mes limites. J'ai assez de décence pour leur faire croire que je suis somnambule, ce que personne aurait de mal à croire avec la tête que je me tire ces derniers jours.

Cette fois, la raison de ma sortie était toute autre : j'avais à faire à la bibliothèque. Des recherches pour la création de nouveaux objets et nouveaux sorts, des créatures aussi. Et Weasley était tombé sur moi à mon retour tout comme Rogue. Tous deux ont réussi tant bien que mal à convenir de mon sort et c'était donc ainsi que je me retrouvais devant la salle de retenue, attendant Hermione Granger.
Qu'est-ce qu'elle allai bien pouvoir faire là hein ? Si je me souvenais bien, Ron Wealsey avait d'autres obligations... Donc seule une personne sur qui il pouvait se reposer allait devoir le seconder pour cette fois. Et on savait tous qu'Alexis Rosier ne le ferait pas. Donc qui était préfet/préfète et avait la tendance à babysitter notre petit lionceau perdu ? Granger.

Il était 17h30, j'étais devant la porte, adossé au mur, les bras croisés et les yeux fermés. Ce n'est qu'en entendant des pas se rapprocher que je relevais mes paupières pour piéger de mes iris la silhouette de la jeune Gryffondor.

Pablo - Granger. Evidemment.

Je fis une courbette, forçant exprès le trait révérencieux absolument pas nécessaire. Mon sourire était ricaneur, mes dents laissant siffler un très léger rire. A quoi bon me donner des airs de chérubins qui a seulement fauté ? Tout le monde pouvait dire que j'avais tout du loup dans la bergerie. Elle devait en avoir entendu des vertes (et argent) à mon sujet ; alors autant la mettre de suite à l'épreuve de la bête.
Me décollant du mur, je lui fis face.

Pablo - On dirait qu'on va devoir passer cette heure ensemble. Tu préfères quoi ? Une balade au parc ? Mieux, on va se lire de la poésie à la bibliothèque ?

Je n'avais aucune intention de prendre cette heure de retenue trop au sérieux. Loin de moi l'envie de la mettre sur les nerfs, d'où mon ton léger. Je n'avais jamais réellement échangé avec elle, pas à mon souvenir en tous cas. Et autant dire qu'avec ma perte de mémoire, mes souvenirs n'étaient que peu fiables.
Je me surpris à la dévisager quelques secondes, cherchant : et si j'avais déjà eu cette idée auparavant ? Cette idée folle que cette sorcière était une candidate plus qu'idéale.
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

The Knight Summary :: Thanks Alexis, I know you love me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 73


MessageSujet: Re: Hermione φ je ne propose ou n'impose pas, je suggère fortement   Mer 9 Jan - 14:47


           
je ne propose ou n'impose pas, je suggère fortement Granger et Knight
           

           

           
Trop gentille. Je suis sensée être une femme de caractère et pourtant, je ne parviens jamais à refuser de rendre un service. Une introduction toute rédigée par-ci, un paragraphe à corriger par là, des parchemins entiers à prêter sans cesse à deux abrutis pas capable de parler d'autre chose que de quidditch ! Et me voilà, une fois de plus, à perdre un temps précieux de révision pour surveiller cet imbécile de Knight pendant une heure. Une heure de perdue. Une heure jetée dans les abîmes béantes des services éternellement rendus sans-retour. Si, j'aurais très certainement le droit à un : « merci Hermione, tu me sauves la vie, je te revaudrai ça, t'es la meilleure. » Tu parles, tout ça pour courir derrière Rosier. D'ailleurs, pourquoi il lui a pas demandé à elle ? Ou alors si, il a dû le faire, mais elle est beaucoup moins crédule que moi, elle a dû sciemment refuser.

Je dévale les couloirs a un rythme soutenu, je ne suis pas en retard, mais inconsciemment, mon état d’énervement me fait accélérer le pas. Je n'ai rien prévu pour cette surveillance. Après tout, Knight et moi sommes de la même année, il devrait être en mesure de s'occuper tout seul. Et nos examens se rapprochent à une vitesse folle, tout le monde à des choses à faire en ce moment.

Je ne sais que très peu de chose de lui, il est à Serpentard. Je crois même ne lui avoir jamais adressé la parole. Si on a rien à se dire, on se mettra plus vite au travail, c'est certainement mieux comme ça. Tout ce que je sais de lui, c'est qu'il a perdu la mémoire. Selon Ron, c'est un affreux personnage, un peu loufoque avec des idées complètement barrés. Il a même ajouté que son amnésie avait certainement dû lui griller quelques neurones, car il était capable de développer des théories complètement irrationnelles et des concepts plutôt douteux concernant la façon dont on devrait traiter les moldus. Mais une fois de plus, les propos de Ron sont peut-être infondés, les rumeurs ne sont jamais à considérer comme vérité.

Il est rassurant, donc, de savoir que Ronald ne trouve aucun soucis à me coltiner cet énergumène. Je regarde furtivement ma montre, 17h29. Je jette un coup d'oeil aux alentours et inspire un grand coup avant de passer la porte de la salle de retenue.

Knight est adossé contre la paroi d'un des murs, les bras croisés sur sa poitrine. Il a l'air étrangement serein. Est-il content d'être ici ? J'arque un de mes sourcils, essayant vainement de déchiffrer son expression.

-Granger. Evidemment.

Bon, et bah c'est bien, a priori lui aussi sait que Ron ne possède aucun mal à me refiler ses permanences tout comme il a très bien compris que j'étais du genre à accepter.

-Bonjour à toi aussi. Répondis-je avec une pointe d'agacement dans la voix.

Il me répond par une courbette quelque peu exagérée, un air sarcastique collé au visage. La mise au travail s'annonce plus compliquée que prévue, de toute évidence.

-On dirait qu'on va devoir passer cette heure ensemble. Tu préfères quoi ? Une balade au parc ? Mieux, on va se lire de la poésie à la bibliothèque ?

Je fais un pas en arrière, réalisant que cette heure consacrée à des révisions importantes se trouve fortement en danger. Knight semble bien décidé à ne pas travailler. Une fois de plus, j'inspire une grande bouffée d'air, bien décidée à ne pas me laisser faire.

-Nous ne quitterons pas cette salle, désolée pour toi. Les ASPICS approchent à grand pas et il n'est pas question que tu me mettes en retard
.


Je pose mon sac sur une des tables sans lui adresser un autre regard et commence à sortir mes affaires.

-Donc le seul programme que je te propose est le suivant.


Je lui tends mon vieil exemplaire de l'Histoire de la Magie ainsi qu'une plume et un parchemin, pour qu'il comprenne où je voulais en venir. J'avais ajouté à cette dernière phrase un petit sourire pincée, comme pour lui indiquer que ma clause n'était pas négociable. Cependant, je sens encore que l'affaire n'est pas gagnée, si j'en crois mon instinct, Knight n'est pas vraiment le genre de personne à accepter l'autorité. C'est avec une appréhension certaine que j'attendais sa réaction.



           
(c) crackle bones

           

_________________

       
Hermione Granger

Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hermione φ je ne propose ou n'impose pas, je suggère fortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hermione Granger ( terminée)
» Journal de Hermione Blake
» Hermione J.Granger [termine]
» La défense des elfes, c'est important [PV Ron et Hermione]
» Hermione Granger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Poudlard :: Le Premier Etage :: La Salle de Retenue-